samedi 1 octobre 2022

Silvia de Artza Cid, artiste plasticienne et art-thérapeute

Silvia de Artza Cid est une artiste plasticienne et art-thérapeute connectée à la nature et l'âme. Après avoir vécue dans différents pays, elle a ouvert à Barcelone ses ateliers d'art dans lequel elle allie la peinture et la danse.

Présentez-vous en quelques mots ?
Je suis artiste plasticienne et art-thérapeute. Après avoir vécu douze ans dans différents pays (Thaïlande, Maroc, France et Mexique) en juillet 2020, en pleine pandémie, je suis arrivée à Barcelone où je vis depuis lors entourée par la nature, un environnement dans lequel je me sens bien et dans lequel mon âme peut s’exprimer et se développer librement. J’ai consacré ma vie à l’art-thérapie et au design jusqu’en 2017, date à laquelle j’ai pris un tournant radical dans ma vie et j’ai déménagé au Mexique pour me consacrer exclusivement à la peinture et au sauvetage et au soin des animaux abandonnés.

Racontez-nous vos débuts :
J’ai commencé à peindre il y a cinq ans, après avoir reçu un « message » alors que j’étais dans un état méditatif et connecté dans lequel on m’a dit que je devais peindre de l’eau. Après cet événement, j’ai déménagé au Mexique au bord de « la lagune des sept couleurs » où j’ai passé trois ans à peindre en m’inspirant de l’eau avec la technique de la peinture fluide.

Pourquoi et comment avez-vous commencé dans ce domaine?
Je me sens guidée, j’ai toujours pensé que je peindrais à la fin de ma vie. À partir du moment où on m’a dit que je devrais peindre, je n’ai aucun doute sur mon chemin – mon destin et depuis lors, ma vie est dédiée à la peinture et à guider les gens dans le processus de connexion avec leur propre créativité à travers l’art.

Qu’est-ce qui vous intéresse / sur quoi travaillez-vous dans votre art?
Mon art s’inspire de la nature, dans son harmonie, sa pureté et sa beauté, qualités qui représentent pour moi le reflet de l’essence même de l’âme. Je m’intéresse au subtil, au langage de la couleur qui va au-delà des mots, créant des mélodies à travers la couleur qui résonnent à l’intérieur du spectateur et l’aident à se connecter avec sa propre âme.

Quels sont les aspects positifs de votre métier ?
L’observation, le silence intérieur, l’apprentissage et l’évolution de mon être à chaque rencontre avec l’œuvre ou avec les personnes que j’accompagne. Le développement de ma propre créativité et de mon intuition, la possibilité de créer quelque chose de nouveau à chaque fois, l’expérimentation de différentes techniques, les possibilités infinies que la peinture m’offre. Partager avec les gens.

« Mon art s’inspire de la nature, de son harmonie, sa pureté et sa beauté, qualités qui représentent pour moi le reflet de l’essence même de l’âme. »

Arrivez-vous à vivre de votre art?
Je vis de mon art et de mes ateliers d’art.

Qu’est-ce qui vous passionne / que vous défendez dans la vie ?
L’âme, l’origine, l’essence qui nous anime, la subtilité de ce qui nous entoure, la nature et sa beauté, ce qui ne se dit pas avec des mots, ce qui ne se voit pas mais se sent.

Quels sont vos autres centres d’intérêts, loisirs?
Danse, musique, jeux, promenade dans la nature et les animaux.

Quelle est/serait votre devise?
Le paradis est la Terre, le don est le corps, vivez la vie en gardant la mort à l’esprit chaque jour.

Autres Articles