jeudi 26 novembre 2020

La diversité… n’est pas qu’une mise en scène

Des seins pointus du corset de Jean-Paul Gaultier aux robes extravagantes see-through d’Yves Saint Laurent, les défilés de mode ont toujours été un prétexte à l'expérimentation. Après avoir presque tout osé d’un point de vue vestimentaire, une dernière frontière reste à franchir : celle de la diversité physique. Le magazine The Fashion Spot a analysé l'évolution des profils de mannequins lors des Fashion Week de New York, Londres, Milan et Paris. Les résultats sont sans appel : les top models atypiques sont de plus en plus sollicitées.



Source The Fashion Spot / Illustration par marion.design / Infographie réalisée via Genial.ly


Pour découvrir la suite de la série, c’est par ici…


Autres Articles

Karl Wan, styliste tropicale

Karl Wan est ce que l’on appelle un fashion boy. Un...

Chiara Magni, une peintre haute en couleur

Vous dîtes avoir expérimenté des techniques seule. Vous vous définissez donc comme autodidacte ?

Mathieu Buchholzer, le réalisateur au parcours atypique

Qu'est-ce qui vous a donné envie de faire ce métier, quel a été le déclic ? Je suis issu d'une famille ouvrière, j'ai d'abord eu...

Concours WeLovArt

Nous vous présentons les gagnants des concours fashion organisés lors du lancement du réseau social artistique et webzine de mode et d'art...

Yves Chollet, photographe de mode

Présentez-vous en quelques mots ? (métier, parcours, personnalité) Après...

Turner et l’aquarelle, une histoire de couleur et de lumière

L’expression "maître de la lumière" prend tout son sens à l’exposition Turner du musée Jacquemart-André. Tout en progression, le musée montre comment...