vendredi 3 juillet 2020

La diversité… n’est pas qu’une mise en scène

Des seins pointus du corset de Jean-Paul Gaultier aux robes extravagantes see-through d’Yves Saint Laurent, les défilés de mode ont toujours été un prétexte à l'expérimentation. Après avoir presque tout osé d’un point de vue vestimentaire, une dernière frontière reste à franchir : celle de la diversité physique. Le magazine The Fashion Spot a analysé l'évolution des profils de mannequins lors des Fashion Week de New York, Londres, Milan et Paris. Les résultats sont sans appel : les top models atypiques sont de plus en plus sollicitées.



Source The Fashion Spot / Illustration par marion.design / Infographie réalisée via Genial.ly


Pour découvrir la suite de la série, c’est par ici…


Autres Articles

Olivier Föllmi, sagesses de photographe

À 18 ans, Olivier Föllmi taille la route direction l’Afghanistan. Des amis l’ont invité à se joindre à eux pour gravir...

Quand Zoom fait renaître le mystère de Toutânkhamon

L’accès restreint à l'art a dû peser sur certains pendant ces deux mois de confinement. El Greco, Turner, Christo et Toutânkhamon…...

Erin Hanson, oser laisser parler l’artiste en soi

Deux galeries à son actif en Californie, quatre assistants, des commandes régulières et un style enseigné dans des écoles d’art du...

L’Anti Fashion Project à l’heure du coronavirus

Depuis 2016, professionnels et défenseurs d’une mode durable se réunissent chaque année lors d’ateliers de recyclage et des conférences des Rencontres...

Le masque, un nouvel accessoire tendance

Paris. Février 2020. Sur le podium de la Fashion Week, les masques défilent déjà pour la collection automne-hiver de la créatrice...

Mina Merad, vocation tardive mais succès au rendez-vous

Changer de vie par amour pour le théâtre, voilà le pari un peu fou que Mina Merad a tenu il y...