samedi 1 octobre 2022

ST-ART, un week-end riche en couleurs

Après un rendez-vous manqué l'année dernière, Covid oblige, le salon ST-ART, première foire française d'art contemporain s'est tenu du 26 au 28 novembre dernier à Strasbourg.

Pas besoin de voyager, les galeries viennent à vous. 70 exposants ont offert au public de collectionneurs, institutionnels, professionnels et amateurs, un panorama complet de la création artistique contemporaine sous toutes ses formes : sculpture, peinture, photographie, estampe etc…

Le monde change. Pour cette 25 édition, ST-ART présente « Futurae – L’artiste questionne le monde », une exposition imaginée par Patricia Houg, directrice artistique. Six artistes venus des quatre coins de la planète y tirent la sonnette d’alarme afin de sensibiliser le visiteur au réchauffement climatique et plus largement à l’écologie.

L’artiste strasbourgeois Raymond Waydelich, un des artistes alsaciens les plus connus dans le monde, a été mis en lumière à travers une exposition hommage mis en place par la galerie l’Escampe, en collaboration avec les éditions Bucciali. Passionné d’archéologie, il s’en est inspiré pour développer son « archéologie du futur » : il assemble, peint et conserve les choses, telles que le monde et l’environnement apparaissent à différentes époques.

Le salon a aussi offert des nouveautés, notamment des conférences permettant d’aborder les questions liées à l’art, à la collection et à la conservation.

L’art est la seule force qui arrête le temps. Pari réussi pour le salon ST-ART qui a permis à de nombreux visiteurs de s’évader un cours instant et de laisser vivre ses émotions.

Voici quelques œuvres qui m’ont touchées :

https://www.st-art.com/

Autres Articles